Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

aumonières pomme bacon morbier 1 

On aime beaucoup les aumonières avec Zhom. On peut varier les garnitures et c'est rapide à préparer. Quand j'ai repéré celles-ci chez mon amie Céline, elles m'ont tout de suite fait saliver ... Et nous avons bien fait, elles sont idéales pour un repas du soir. Le fromage fondant allié au moelleux des pommes et au côté fumé du bacon, c'est un régal.

 

Ingrédients (pour 8 aumonières) :

8 feuilles de brick (Céline conseille de doubler, et effectivement, avec une seule feuille par aumonière, c'est fragile)

10 rondelles de bacon

200g de morbier

2 pommes

 

Marche à suivre :

Couper le morbier en petits dés. Eplucher et couper les pommes en petits dés. Couper les rondelles de bacon en petits morceaux.

Préchauffer le four thermostat 200 degrés.

Sur une feuille de brick, déposer un peu de pommes, de bacon puis de morbier. Refermer la feuille de brique et former une aumonière, la maintenir avec un bout de ficelle de cuisine.

Recommencer l'opération pour toutes les aumonières.

Enfourner pour 10 minutes.

Servir immédiatement.

 

aumonières pomme bacon morbier 2

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

spaghettis knackis 1

 

Quoi, un simple plat de pâtes aux knackis, aujourd'hui ? Oui, oui, j'ose ... Enfin, pas exactement ... Zhom m'a concocté ce petit plat à mon retour de l'hôpital (ça commence à dater maintenant), car il me fallait des forces. Ce n'est pas vraiment pour la recette que je publie, car ce n'est pas vraiment une recette, mais en ce mercredi, jour des enfants (et ceux qui nous connaissent savent que Zhom et moi sommes de grands enfants), je trouvais ça marrant de vous montrer la présentation qu'il m'avait faite ... Regardez mieux ...

 

spaghettis knackis 3

 

Vous avez vu ? Oui, nous avons les spaghettis dans les knackis ! J'ai trouvé ça super marrant (ok, je m'extasie peut être facilement, mais moi je trouve ça plus sympa comme présentation ! hihihi). Il avait trouvé l'idée sur son forum T3Zone, un des membres fait ça pour amuser ses enfants et qu'ils mangent plus facilement.

 

Pour cette recette ultra compliquée, il vous faut :

Des spaghettis

Des knackis

 

Marche à suivre :

Couper les knackis en petits tronçons.

Porter à ébullition une grande casserole d'eau salée avec un filet d'huile d'olive dedans.

Pendant ce temps, planter les spaghettis crus dans les knackis.

Faire cuire les boules de knackis-spaghettis le temps indiqué sur le paquet de spaghettis.

Servir comme vous le désirez !

 

Zhom vous a même fait une tite photo avant cuisson :

spaghettis knackis 4

Ca change, non ?

 

spaghettis knackis 2

Bon je lance quand même un appel à tous ceux qui voudront bien donner des idées à Zhom, histoire que je mange autre chose que des pâtes-knackis lorsque je sortirai de l'hôpital après ma seconde opération !  Il a quand même bien progressé en cuisine mon Zhom depuis 2 mois !

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

gateau nantais 1

 

Aujourd'hui je vous propose un vrai coup de coeur (d'où la forme des petits gâteaux d'ailleurs ...). La semaine dernière, j'ai eu la chance d'assister à un atelier culinaire chez La Marmotte, atelier organisé par notre amie Stéph. Outre le fait que l'atelier était vraiment sympa, on s'est régalé sur divers petites gourmandises (je vous invite d'ailleurs à vous rendre sur leurs blogs pour en voir quelques unes). Une de ces gourmandises était un gâteau nantais, que j'aurais pu engloutir tout entier à moi seule ! Je n'ai donc pas tardé à le refaire, au grand plaisir de Zhom et de frêre de Zhom qui ont adoré !

 

gateau nantais 3

 

Ingrédients (pour 16 petits gateaux ou 1 grand) :

200g de sucre roux (sucre de canne)

165g de beurre demi-sel bien mou

140g de poudre d'amandes

4 oeufs

55g de farine

2 x 40g de rhum brun

 

Marche à suivre :

Préchauffer le four thermostat 220 degrés. Placer le moule en silicone sur la grille du four.

Dans un pichet avec bec verseur, mettre le sucre et le beurre bien mou et mélanger jusqu'à obtenir une préparation bien homogène. Ajouter la poudre d'amandes et bien mélanger.

Battre les oeufs en omelette, les incorporer en 3 fois dans la pâte sans cesser de mélanger. Ajouter enfin la farine et 40g de rhum. Bien mélanger.

Verser la pâte dans le moule.

Enfourner 15 minutes pour les petits gâteaux, 25 à 30 minutes pour un gâteau grand fomat.

Laisser les gâteaux reposer 10 minutes après la sortie du four, puis les démouler et les arroser avec les 40g de rhum restant.

Laisser refroidir.

 

gateau nantais 2

Source : Livre "Ma région est belle" de Guy Demarle.

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

coquillettotto poivrons, crevettes, chorizo 1

 

Et oui, outre le sucré-salé, nous sommes également fans de ce mode de cuisson des pâtes. Donc comme ma cousine est venue manger à la maison, et qu'elle m'avait dit vouloir voir comment on fait un coquillettotto - elle trouvait ça trop difficile - je l'ai mise aux fourneaux !! Oui, je n'ai pas de morale, ce sont mes invités qui préparent le repas maintenant ! Hihihi. Zhom s'était trompé en achetant les pâtes, il avait pris un paquet de coquillettes cuisson rapide 3 minutes, du coup on a testé quand même, pour voir ... Niveau goût rien ne change par rapport au coquillettotto que je fais habituellement, par contre niveau temps de préparation, on y gagne énormément ! Ca va super vite, donc c'est super pratique. Je vous conseille même de gouter régulièrement les pâtes pour éviter qu'elles ne soient trop cuites car ça va très vite.

 

coquillettotto poivrons, crevettes, chorizo 2

 

Ingrédients : (pour 6 personnes)

250g de coquillettes cuisson rapide

2 poivrons (un vert et un rouge ici)

1 chorizo fort

400g de crevettes crues décortiquées

25 cl de vin blanc

50 cl de bouillon de volaille (tout ne sera pas forcément utilisé)

1 oignon

30g de beurre

3 càs de crème fraiche épaisse (light ...)

50g de parmesan rapé

 

Marche à suivre :

Laver les poivrons, les couper en petits dés. Rincer les crevettes à l'eau courante, les laisser s'égoutter. Eplucher le chorizo et le couper en dés. Eplucher l'oignon et l'émincer finement. Faire bouillir le bouillon de volaille et le maintenir au chaud.

Faire chauffer un wok ou une grande sauteuse. Y faire fondre le beurre puis y faire dorer l'oignon émincé. Ajouter les coquillettes (non cuites). Remuer quelques instants à feu moyen. Ajouter le vin blanc et mélanger régulièrement. Quand tout le vin blanc est absorbé par les pâtes, ajouter une louche de bouillon. Toujours bien mélanger à l'aide d'une cuillère en bois. Ajouter une nouvelle louche de bouillon quand la précédente a été totalement absorbée. Ne pas hésiter à gouter régulièrement pour ne pas trop faire cuire les pâtes, car la cuisson est rapide avec des pâtes cuisson rapide (tout le bouillon ne sera pas forcément utilisé).

Pendant ce temps, faire chauffer une grande poèle et y faire revenir les crevettes et le chorizo ensemble : les crevettes vont cuire (elles changent de couleur et deviennent roses une fois cuites) et le chorizo va dégraisser (ne pas hésiter à vider la poèle de toute sa matière grasse plusieurs fois). Réserver.

Quand les pâtes sont juste al-dente, ajouter la crème fraiche épaisse et le parmesan rapé. Bien mélanger pour homogénéiser.

Ajouter ensuite les poivrons, le chorizo et les crevettes. Bien mélanger pour réchauffer l'ensemble. (Nous aimons les poivrons croquants, si vous les aimez plus cuits, il faudra les faire cuire avant incorporation au coquillettotto).

Servir immédiatement.

 

coquillettotto poivrons, crevettes, chorizo 3

 

coquillettotto poivrons, crevettes, chorizo 4

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

gaufres à la vergeoise 1

 

Une petite gourmandise pour finir la semaine, ça vous dit ?

 

Mes parents sont venus nous rendre visite pendant leurs vacances, et ma mère a ramené son super gaufrier pour nous faire plaisir. Mais pour changer des traditionnelles gaufres sèches, nous avons essayé une autre spécialité de chez nous, les gaufres fourrées à la vergeoise ... Vous savez, les gaufres tendres avec une ganache à l'intérieur, aromatisée à la vanille ou à la vergeoise, que l'on trouve en paquets de 10 ? Ici on en raffole, mais on n'avait jamais essayé ! C'est chose faite ! On sent beaucoup le rhum dans la ganache, n'hésitez donc pas à en diminuer la quantité, mais à part ça, on s'est régalé !

 

gaufres à la vergeoise 2

 

Ingrédients (pour 60 petites gaufres environ) :

Pour les gaufres :

500g de farine + un peu pour le façonnage

125g de beurre

3 oeufs

200ml de lait

30g de sucre semoule

1 sachet de sucre vanillé

20g de levure de boulanger fraiche

 

Pour la ganache :

200g de beurre mou

500g de vergeoise blonde

4 càs de rhum (mais on pense que 2 suffisent)

 

 

Marche à suivre :

Diluer la levure fraiche dans 3 càs de lait tiède.

Faire fondre les 125g de beurre.

Mettre la farine dans un saladier, faire un trou au milieu et y déposer les oeufs battus en omelette, la levure, le sucre semoule, le sucre vanillé et le beurre fondu. Avec une cuillère en bois, commencer à mélanger puis ajouter le lait. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène (Merkiii maman, j'aurai jamais réussi moi !). Couvrir avec un torchon et laisser reposer une heure à température ambiante et à l'abri des courants d'air.

Pendant ce temps, mélanger les 200g de beurre mou, la vergeoise et le rhum. Réserver.

Après le repos de 1 heure, se fariner les mains et façonner des petites quenelles de pâte. Les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson ou d'une feuille en silicone. Laisser à nouveau reposer 1 heure. Il est important de bien se fariner les mains pour que les quenelles ne collent pas quand on va les prendre pour la cuisson.

Faire chauffer un gaufrier à gaufrettes (petits trous) et déposer les petites quenelles de pâte 2 par 2 ou 4 par 4 selon le gaufrier.

Dès que les gaufres sont cuites, les ouvrir en deux dans l'épaisseur à l'aide d'un couteau pointu et étaler le mélange de vergeoise dessus. Refermer les gaufres, les aplatir légèrement et laisser refroidir. Je vous conseille d'ouvrir les gaufres quand elles sont chaudes, c'est beaucoup plus facile, donc si votre gaufrier cuit très vite, les entreposer entre 2 assiettes pour ne pas qu'elles refroidissent trop avant de les garnir.

 

Les gaufres se gardent 4 à 5 jours dans une boîte en fer.

 

gaufres à la vergeoise 3

Source : "30 recettes Ch'tis", aux éditions Cuisinez pour vos amis.

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

punch jamaïcain 1

 

Allez, aujourd'hui on remet ça, c'est le jour de l'apérooooooooooooooooooooooooo ! Je vous propose un punch concocté lors d'une soirée avec Maliboo, La Marmotte, Charméla, Stéph et Caro. D'ailleurs, le nom lui va très bien, car chez Céline, qui nous recevait, il devait faire environ 40 degrés - on sous estime toujours la chaleur de février ... Je remercie tout particulièrement Maliboo qui m'a aidé dans les dosages (et les goutages ...) du cocktail, pour arriver à un résultat bien slurppppp mais à consommer avec modération !!!

 

punch jamaïcain 2

 

Ingrédients (pour un bon gros saladier !!) :

1 litre de rhum blanc

1 litre de jus d'orange

1 litre de jus d'ananas

30 cl de jus de citron vert

20 cl de sirop de sucre de canne

20 cl de grenadine

 

Marche à suivre (ultra compliquée) :

Mettre tous les ingrédients dans un énorme saladier.

Bien mélanger.

Fermer le saladier.

Entreposer au frais au moins une 1/2 journée.

Servir bien frais.

 

punch jamaïcain 3

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

yaourt pistache cerise 1

 

Après tous ces petits plats salés de la semaine, un petit yaourt pour alléger le dessert ... J'avais participé il y a quelques temps au concours de Margot sur des recettes allégées. Vous vous souvenez ? (Allez, je suis sympa, petit rappel ici pour ceux qui ont zappé !). Et bien j'ai gagné ! J'ai donc eu le plaisir de recevoir un coffret d'arômes pour cuisiner. J'en utilise rarement, j'ai donc commencé par du basique, dans des yaourts, et comme il me restait des cerises en bocaux de ma grand mère, j'ai fait un mix !

 

yaourt pistache cerise 2

 

Ingrédients :

700 ml de lait demi-écrémé

2 càs de sucre en poudre

3 càs de lait en poudre demi-écrémé

1 càs d'arôme de pistache

12 cerises

1 sachet de ferment lactique

 

Marche à suivre :

Dénoyauter les cerises, les couper en petits morceaux et les disperser dans les pots de yaourts.

Dans un pichet avec bec verseur, mettre le sachet de ferment lactique, le lait en poudre, l'arôme de pistache et le sucre en poudre. Verser un peu de lait et bien fouetter. Verser le reste de lait en 2 fois en fouettant bien à chaque fois.

Verser dans les pots de yaourts.

Mettre les yaourts en yaourtière pour 10 heures.

Laisser refroidir puis mettre au frigo au moins 4 heures avant de déguster.

 

yaourt pistache cerise 3

 

 

Je vais maintenant faire une tite parenthèse culinaire.

 

Je vous parlais plus haut des cerises en bocaux de ma grand-mère. Et justement, la fête des grands-mères approche, c'est le 6 mars. Je ne suis pas du genre à faire toutes ces fêtes, que je trouve très commerciales, mais j'avoue que pour celle-ci, je passe toujours un petit coup de téléphone à ma grand-mère et à ma pseudo grand-mère. Il y a quelques jours, j'ai lu un très joli article sur le blog de mon amie Sorcilili qui m'a toute retournée, m'a émue pour toute la journée et m'a encore plus donné envie d'appeler ce jour-là. Sorcilili nous propose aussi de faire un petit mot sur notre blog en hommage à notre grand-mère.

 

Je ne vous parlerai pas de ma "vraie" grand-mère, ma grand-mère maternelle, mais plutôt de ma "pseudo grand-mère" comme je l'ai appelé plus haut ... Pourquoi ce "pseudo" ? En fait, je n'ai jamais connu ma grand-mère paternelle, qui est décédée très jeune, mais à qui je pense souvent, car d'après les "anciens" du village, je suis son portrait craché. A son décés, mon père était encore jeune, il s'est rapproché de sa tante, ma grand-tante donc, ma pseudo-grand-mère, ou encore ma grand-mère de coeur comme j'aime l'appeler.

 

Elle est toujours là pour moi. A Noël, à Pâques, ou aux réunions de famille, quand elle réunit ses petits-enfants, ma soeur et moi sommes toujours compris parmi eux. Quand je sèche sur une recette de cuisine, je peux l'appeler en catastrophe pour lui demander comment faire (voire même lui faire une blague au téléphone et lui demander comment éteindre ma friteuse en feu ...). Quand je passe à l'improviste, je suis invitée à rester manger ... Elle m'a appris la convivialité, le sens du partage, le plaisir de recevoir chez soi autour d'un bon repas en n'ayant pas forcément grand chose dans son porte-monnaie.

 

Mais surtout, elle donne le sourire à tout le monde ! Les jours de repas de famille sont attendus avec impatience tellement on rigole ! Elle, si chrétienne, est capable de jurer pour une jupe trop courte portée par ma cousine ! Je me souviens aussi des parties de rires, quand on s'amuse à lui cacher tous les Jésus de ses différentes crèches, juste histoire de l'embêter mais elle ne râle jamais, et prend même plaisir, le lendemain de Noël à tous les retrouver ... Pour vous dire à quel point je l'apprécie, moi qui ne suis pas un poil croyante du tout, je lui ai brodé Jean Paul II, pour son plus grand bonheur.

 

C'est elle qui m'a gardée quand ma petite soeur est née, elle aussi qui plusieurs fois s'est occupée de moi quand j'étais malade, elle qui m'a fait gouter du pain-maison au beurre avec des grains de sel pour la première fois (d'ailleurs, à chaque fois que j'y vais, j'ai le droit à "Pas trop de pain-beurre Emilie", ben oui, je pourrais m'enfiler la plaquette et le pain entier tellement c'est bon !), elle qui a organisé un concours de points parmi ses petits enfants pour son héritage : une bonne action = 1 point d'héritage gagné, un gros mot = 1 point d'héritage en moins (je vous dit pas le nombre de points d'un coup que j'ai gagné avec mon tableau de Jean Paul II !) ... Oui oui, j'avoue, j'ai piqué son grain de folie aussi ! (Je rassure les âmes sensibles, ce concours de points est fait dans la bonne humeur !)

 

Elle m'appelle pour prendre de mes nouvelles, je lui envoie des petites cartes dès que je vais quelque part ... pour moi, c'est ça le bonheur, même si ce n'est que ma "grand-mère de coeur" ... Mamie Edith, Je t'aime !

 

Si vous souhaitez également faire une jolie déclaration "mamimour" à votre grand-mère, je vous invite à aller voir le blog de Sorcilili  qui organise un petit concours (auquel je tente ma chance ...), en partenariat avec le blog I Love My Grand Mère.

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

poulet aux poires 1

 

Pour la recette du jour, nous nous dirigeons chez Cuisine Gourmande, qui a proposé il y a quelques temps déjà une recette faite pour nous ! Comment ça, vous avez déjà deviné que c'est du sucré-salé ? Je suis vraiment si transparente ? Hihi. Alors, c'est une recette rapide et simple à réaliser et en plus, c'est un vrai régal.

 

poulet aux poires 2

 

Nous n'avons pas modifié sa recette, juste les proportions.

 

Ingrédients : (pour 2 personnes)

2 filets de poulet

1 barquette de lardons

3 poires (au sirop, égouttées et séchées)

1 échalote

5 cl de vin blanc

Poivre

Beurre

 

Marche à suivre :

Couper les filets de poulet et les poires en dés. Eplucher et emincer l'échalote.

Faire chauffer une poèle, y faire fondre une noisette de beurre et faire dorer les poires 5 minutes à feu moyen. Réserver.

Dans la même poèle, placer les dés de poulet et les faire revenir quelques minutes à feu vif.

Ajouter les échalotes et les lardons. Laisser mijoter 5 minutes à feu doux. Poivrer. Verser le vin blanc et gratter la poèle à l'aide d'une pelle en bois pour décoller les sucs de cuisson.

Ajouter enfin les poires et mélanger délicatement pour réchauffer l'ensemble.

Servir bien chaud avec du riz ou des pâtes fraiches par exemple.

 

poulet aux poires 3

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

quiche oignons rouges échalotes 1

 

Aujourd'hui, une petite quiche qui change, au gout bien sympathique. Nous l'avons mangée un soir et nous avons beaucoup aimé. La prochaine fois, je pense que je ferai juste légèrement caraméliser les oignons, mais là, c'est mon côté sucré-salé qui parle, car elle était très bonne comme ça !

 

quiche oignons rouges échalotes 2

 

Ingrédients :

1 pâte brisée (toute prête, Zhom fait déjà énormément de choses, je ne lui demande pas en plus de faire la pâte lui-même)

4 oignons rouges

4 échalotes

4 oeufs

30 cl de crème liquide

50g de parmesan rapé

1 pincée de noix de muscade rapée

huile d'olive

poivre

 

Marche à suivre :

Préchauffer le four thermostat 180 degrés.

Peler et émincer finement les oignons et les échalotes (Conseil de Zhom : mettre les lunettes de piscine, c'est pas le look à la mode, mais d'après lui, on pleure pas !). Faire chauffer un wok, y verser un filet d'huile d'olive et y faire revenir les oignons et les échalottes. Dès qu'ils commencent à blondir, baisser le feu, couvrir, et laisser cuire 15 minutes en remuant de temps en temps. Réserver.

Etaler la pâte brisée dans un moule à tarte (beurré si besoin). Piquer le fond à l'aide d'une fourchette. Faire cuire 15 minutes à blanc.

Battre les oeufs en omelette, poivrer, ajouter la noix de muscade, le parmesan et la crème liquide. Bien mélanger pour obtenir un appareil homogène.

Etaler les oignons et les échalottes sur le fond de tarte, verser la crème aux oeufs dessus.

Enfourner 30 minutes.

Servir chaud.

 

quiche oignons rouges échalotes 3

 

quiche oignons rouges échalotes 4

Librement inspiré du livre "Eloge du Wok", des éditions Hachette.

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

saltimbocca au wok 1

 

Après plusieurs recettes plutôt orientées vers la mer, je vous propose aujourd'hui de la viande.

 

J'adoooooore mon Zhom ! C'est lui qui a réalisé entièrement ce saltimbocca succulent (nous n'en n'avions jamais mangé avant, donc nous allions à l'inconnu), il m'a fait une jolie présentation et tout et tout, mais l'autre jour, il a réussi à louper une soupe en sachet ! Je lui dédie donc cet article ! ;o)

 

saltimbocca au wok 2

 

Ingrédients : (pour 2 personnes)

2 fines escalopes de veau

4 tranches de jambon italien

1 petite boule de mozzarella

3 càs de crème fraiche épaisse

15 cl de vin blanc

1 càs de ciboulette ciselée

1 càs de basilic ciselé

huile d'olive

poivre

 

Marche à suivre :

Bien aplatir les escalopes de veau. Les poivrer de chaque côté et saupoudrer de quelques pincées de basilic ciselé.

Mettre une fine tranche de mozzarella sur toute une face de l'escalope, puis entourer le tout avec le jambon italien. Maintenir à l'aide d'une ficelle ou d'une pique en bois. Zhom a décidé de faire des petits ballotins en découpant les escalopes de veau en plusieurs morceaux, mais on peut rouler directement toute l'escalope sur elle-même.

Faire chauffer un wok avec un filet d'huile d'olive. Y faire revenir les escalopes à feu vif, une minute sur chaque face.

Verser le vin blanc, laisser cuire 15 minutes à feu moyen.

Retirer les morceaux de viande, les réserver au chaud (dans l'assiette protégée par une feuille d'aluminium par exemple).

Verser la crème fraiche dans le wok et gratter le wok avec une spatule en bois pour décoller les sucs de cuisson. Ajouter la ciboulette ciselée, poivrer, bien mélanger pendant 2 minutes.

Verser la sauce sur la viande et servir immédiatement, avec des frites exemples.

 

saltimbocca au wok 3

 

saltimbocca au wok 4

Source : Eloge du wok, aux éditions Hachette.

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-naissances-culinaires-de-mylie.over-blog.com
  • Le blog de les-naissances-culinaires-de-mylie.over-blog.com
  • : cuisine facile et rapide pour tous les jours, avec un peu d'originalité et d'inventivité !
  • Contact

SBC 6ème édition

SBC2013 120x120v2

Recherche