Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

tarte tatin aux poivrons 3

 

Cela faisait un moment que je n'avais pas participé à la Ronde Interblogs, mais j'avais envie de retenter le coup. Pour cette édition numéro 25, c'est Charlotine qui devait essayer de trouver quelque chose ici, tandis que je partais en exploration sur le blog de Séverine.

 

Je suis tombée sur cette petite tatin pile dans nos gouts et en plus, j'avais tout sous la main. On s'est vraiment régalés.

 

tarte tatin aux poivrons 2

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

 

Pour la pâte brisée :

125g de farine

2g de sel

65g de beurre

1 jaune d'oeuf

3 càs d'eau

3 branches de thym

 

Pour la garniture :

2 poivrons rouges

1 poivron vert

1 oignon

3 gousses d'ail

1 grosse tomate

1 càc de cumin

2 morceaux de sucre

poivre

huile d'olive

 

 

 

Marche à suivre :

 

Préparer la pâte brisée :

 

Couper le beurre en petits dés.

 

Mélanger la farine, le sel, le beurre et le thym du bout des doigts.

 

Ajouter le jaune d'oeuf et l'eau et mélanger jusqu'à obtenir une boule de pâte qui ne colle pas.

 

Enrouler d'un film alimentaire et entreposer au frais pour 30 minutes.

 

 

Préparer la garniture :

 

Eplucher et émincer l'ail et l'oignon.

Nettoyer les poivrons, les ouvrir pour oter les graines et les filaments blancs puis les tailler en lamelles.

Nettoyer la tomate et la couper en petits dés.

 

Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une grande poèle puis faire revenir l'oignon et l'ail.

Ajouter les lamelles de poivrons et laisser cuire à feu doux pendant 30 minutes, pour que ça n'accroche pas.

Ajouter la tomate, le sucre et le cumin. Poivrer. Laisser cuire encore 10 minutes puis oter du feu.

 

Préchauffer le four thermostat 210 degrés.

 

Déposer le mélange de poivrons dans un moule à tatin ou un moule à tarte en silicone.

 

Fariner le plan de travail et étaler la pâte.

La déposer sur les poivrons et rentrer les bords.

 

Enfourner pour 20 à 25 minutes.

 

Retourner la tarte et servir bien chaud.

 

tarte tatin aux poivrons 1

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

moelleux noix roquefort 1

 

Zou, un nouvel apéro, et un tour chez une autre amie pour l'occasion : Stéph et sa maison pain d'épices. Ces minis moelleux sont vraiment succulents.

 

moelleux noix roquefort 3

 

Ingrédients (pour une trentaine de minis-moelleux) :

100g de farine

110g de roquefort

1 oeuf

25g de beurre

100 ml de lait

1/4 de sachet de levure chimique

quelques noix

 

 

Marche à suivre :

 

Préchauffer le four thermostat 210 degrés.

 

Couper le roquefort et le beurre en petits morceaux et les faire fondre ensemble au micro-ondes.

 

Dans un saladier, mélanger la farine, l'oeuf, la levure et le lait.

Ajouter le roquefort et le beurre fondus et bien mélanger.

 

Concasser les noix et les incorporer au mélange précédent.

 

Verser dans des moules à minis et enfourner pour 18 minutes.

 

Servir tièdes ou froids.

 

moelleux noix roquefort 2

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

Nougat tendre 1

 

Pour mon anniversaire, j'avais également fait des petites gourmandises. Ayant retrouvé un thermomètre de cuisson, j'ai voulu tester le nougat blanc. Je me suis une nouvelle fois tournée vers le blog de Roseline, dont j'avais adoré le nougat noir.

 

C'est beaucoup plus facile à faire qu'on ne peut l'imaginer, et on obtient un nougat délicieux, tendre comme il faut. Il a eu beaucoup de succès auprès de mes collègues.

 

nougat tendre 2

 

Ingrédients (pour 500g de nougat) :

100g d'amandes entières

60g de noisettes entières

70g de pistaches non salées entières

1 blanc d'oeuf

1 pincée de sel

270g de sucre en poudre

150g de miel

50 ml d'eau

1 càc de vanille liquide

feuilles de papier azyme (en magasins spécialisés ou sur internet)

 

 

Marche à suivre :

 

Chemiser un moule de papier azyme, en faisant se chevaucher les feuilles. J'ai utilisé un moule carré en silicone, de 20 cm de côté.

 

Mettre les amandes et les noisettes dans une poèle anti-adhésive et les torréfier pendant 5 minutes à feu doux, en remuant régulièrement.

Ajouter les pistaches et laisser encore 2 minutes.

Verser dans une assiette et les étaler pour les laisser refroidir.

 

Dans une casserole, verser 250g de sucre, le miel et l'eau.

Faire chauffer jusqu'à 143 degrés (un thermomètre de cuisson est nécessaire).

 

En même temps, monter le blanc d'oeuf en neige avec une pincée de sel.

Quand il commence à monter, ajouter les 20g de sucre restants et continuer à battre pour obtenir un blanc bien ferme.

 

Quand le sirop de sucre atteint 143 degrés, ôter la casserole du feu et verser dans le blanc monté, en faisant couler le sirop le long de la paroi du cul-de-poule, et en continuant à battre vitesse moyenne. Ajouter la vanille liquide.

 

Continuer à battre jusqu'à ce que la pâte de nougat ait doublé de volume.  Elle est alors prête.

Ajouter les fruits secs et mélanger à l'aide d'une maryse en silicone.

 

Verser très rapidement dans le moule chemisé et étaler à l'aide de la maryse. Réaliser cette opération très rapidement, car la pâte durcit vite, devient collante et du coup, difficile à manipuler.

 

Refermer le papier azyme sur le nougat, déposer une feuille d'aliminium dessus et tasser fortement (à l'aide d'un très gros livre par exemple).

 

Laisser refroidir et entreposer au frigo au moins 2 heures.

 

Couper en barres ou en cubes, à l'aide d'un bon couteau. Si au fur et à mesure de la découpe, le nougat redevient trop collant, l'entreposer à nouveau au frigo quelques instants.

 

Eviter de le conserver au frigo, le nougat serait trop dur (s'il est conservé dans un endroit trop froid, quelques instants à température ambiante leur permettront de retrouver leur moelleux).

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

lasagnes chèvre épinard 2

 

On adore les lasagnes avec Zhom, on essaie donc d'en varier les saveurs pour ne pas manger toujours la même chose. Là, on a opté pour une version un peu allégée, avec une béchamel sans matières grasses, mais avec du chèvre dedans. L'alliance chèvre-épinards, nous adorons, pour Zhom, j'y ai rajouté des lardons (il a des difficultés à concevoir un repas sans viande !) et pour le croquant, quelques cerneaux de noix.

 

lasagnes chèvre épinard 3

 

Ingrédients (pour 8 parts) :

10 feuilles de lasagnes

1kg d'épinards hachés surgelés

2 buches de chèvre (400g en tout)

200g de lardons

2 poignées de cerneaux de noix

500 ml de lait

30g de maïzena

10g de beurre

gruyère râpé

 

 

Marche à suivre :

 

Faire précuire les feuilles de lasagnes 5 minutes dans une grande casserole d'eau bouillante.

Réserver.

 

Dans une grande poèle ou un wok, faire fondre le beurre et y faire revenir les épinards quelques minutes, pour les faire fondre.

Ajouter les lardons puis laisser cuire encore 5 minutes.

Réserver.

 

Couper les buches de chèvre en morceaux.

 

Diluer la maïzena dans 3 càs de lait puis verser le reste de lait doucement, en mélangeant sans arrêt pour ne pas avoir de grumeaux.

Verser le lait à la maïzena dans une casserole et faire chauffer à feu doux, en mélangeant régulièrement.

Quand le lait commence à épaissir, ajouter les dés de chèvre et laisser chauffer encore quelques minutes, pour que le fromage fonde. Continuer à bien mélanger, pour ne pas que le mélange accroche.

Oter du feu, ajouter les cerneaux de noix et réserver.

 

Préchauffer le four thermostat 180 degrés.

 

Dans un plat à four, déposer une épaisseur de feuilles de lasagnes.

Déposer par dessus la moitié des épinards puis verser une partie de la béchamel au chèvre.

Refaire une couche de chaque (lasagnes, épinards, béchamel) puis terminer par une couche de lasagnes et de béchamel.

Saupoudrer de gruyère râpé.

 

Enfourner pour 30 minutes.

 

Servir bien chaud.

 

lasagnes chèvre épinard 1

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

macaron géant kiwi coco 1

 

Pour mon anniversaire, je voulais un dessert sympa mais qui change. Je suis donc partie sur ce que j'adore faire, et j'ai réalisé un macaron géant. Pour le garnir, j'ai eu envie de kiwi et de noix de coco. Le résultat était vraiment très sympa, les saveurs se mariaient très bien. J'ai obtenu un gateau d'anniversaire original et avec lequel nous nous sommes régalés.

 

macaron géant kiwi coco 2

 

Ingrédients (pour un macaron de 24 cm de diamètre plus un petit de 6 cm de diamètre) :

 

Pour les coques :

200g de poudre d'amandes

200g de sucre glace

50 ml d'eau

200g de sucre semoule

150g de blancs d'oeufs (2 fois 75g)

colorant alimentaire en poudre, ici, vert pomme

 

Pour la mousse coco :

25 cl de crème fraiche liquide entière (min. 30% de MG)

25 cl de lait de coco

2,5 càc d'agar-agar

60g de sucre

15g de noix de coco rapée

 

5 kiwis

 

 

 

Marche à suivre :

 

Préparer les coques de macarons :

 

Mettre le sucre glace et la poudre d'amandes dans un mixeur et mixer par à-coups pour affiner les poudres.

A l'aide d'un tamis fin, tamiser ce mélange dans un saladier.

Réserver.

 

Dans une petite casserole, mélanger l'eau et le sucre semoule.

Faire chauffer à feu moyen jusqu'à la température de 118 degrés (un thermomètre de cuisson est nécessaire).

 

Mettre 75g de blancs d'oeufs dans un cul de poule avec une petite pincée de sel.

Au moment où l'on débute la cuisson du sucre et de l'eau (étape du dessus), commencer à monter ces blancs d'oeufs en neige, à petite vitesse.

Quand le thermomètre atteint 114 degrés, faire aller le batteur à pleine vitesse.

 

Dès que le thermomètre atteint 118 degrés, ôter la casserole du feu et baisser le batteur à vitesse moyenne.

Verser petit à petit le sucre cuit dans les blancs en neige, tout en continuant à battre, et en le faisant couler le long du bord du cul de poule, pour éviter les projections et éviter que les blancs ne retombent.

 

Quand tout le sirop est versé, faire de nouveau tourner le batteur à pleine vitesse pour refroidir la meringue.

Arrêter de battre quand la meringue est lisse, brillante, assez consistante et qu'elle forme un "bec d'oiseau" au bout du fouet (elle atteint la température de 40 degrés environ).

Réserver.

 

Verser les 75g de blancs d'oeufs restants sur le mélange poudre d'amandes - sucre glace.

Mélanger à l'aide d'une spatule rigide pour obtenir une sorte de pâte d'amandes assez épaisse.

 

Mettre une petite partie de la meringue dans la "pâte d'amandes" et bien mélanger pour détendre l'ensemble.

Ajouter ensuite le reste de meringue et mélanger très délicatement à l'aide d'une maryse en silicone (ce geste s'appelle macaronner).

Dès que la pâte forme un ruban (pâte ni trop épaisse, ni trop liquide), arrêter de mélanger.

Verser un peu de colorant coloris vert pomme au moment où on donne les derniers coups de maryse. De cette manière, on obtient une couleur non homogène, ce qui donne une coque de couleur changeante, plutôt jolie.

 

Dessiner 2 cercles de 24 cm de diamètre sur l'envers de deux feuilles de papier sulfurisé. Sur une autre feuille, dessiner 2 cercles de 6 cm de diamètre.


Mettre la pâte dans la poche à douilles munie d'une douille lisse.

Situer la poche à douille au niveau du centre du cercle et sans bouger, déposer la pâte de manière homogène, en appuyant simplement sur la poche à douilles. Si on ne bouge pas, la pâte va s'étaler de manière uniforme pour obtenir un cercle. Quand la pâte atteint le cercle dessiné, arrêter et faire de même pour les 3 autres cercles. On obtient, grâce au dessin, des disques de la même taille.


Laisser reposer (=crouter) pendant au moins une heure.

 

Préchauffer le four thermostat 150 degrés et enfourner les macarons dans le bas du four (pour un four électrique) pendant 30 minutes, en retournant rapidement la plaque au bout de 15 minutes, pour avoir une cuisson bien homogène. Pour le macaron individuel (de 6 cm de diamètre), enfourner pour 22 minutes.

Laisser refroidir la plaque de cuisson avant d'enfourner une nouvelle fournée.

 

Laisser totalement refroidir les coques.

Pour les grandes coques, poser une grille légère sur le macaron puis le retourner rapidement sur une autre grille, de manière à les décoller sans risque de casse. Attention, les grandes coques sont trèèèèèèèèèès fragiles. Une fois à l'envers, il suffit d'enlever délicatement le papier sulfurisé.

 

 

Préparer la mousse coco :

 

Mettre la crème fraiche liquide dans un saladier et mettre le tout au congel, ainsi que les fouets du batteur.


Faire chauffer le lait de coco avec l'agar-agar et le sucre. Bien mélanger. Porter à ébullition et maintenir l'ébullition pendant 2 minutes. Incorporer la noix de coco rapée. Bien mélanger. Laisser refroidir en remuant de temps en temps.


Monter la crème fraiche liquide en chantilly ferme et l'incorporer délicatement à la crème de coco refroidie.


 

Procéder au montage du macaron :

 

Déposer une coque à l'envers sur le plat de service.

 

Mettre la mousse de noix de coco dans une poche à douilles et déposer la crème sur la coque.

Entreposer au frais au moins 2 heures.

 

Eplucher les kiwis.

En couper un en deux dans la longueur puis le couper en tranches épaisses.

Déposer ces tranches sur le pourtour du macaron.

Couper le reste des kiwis en petits dés et les déposer sur la mousse de coco.

 

Une photo de l'intérieur :

macaron géant kiwi coco 3

Poser délicatement la 2ème coque de macaron pour le fermer.

 

Décorer selon vos envies, pour moi des serpentins de mousse coco et des rondelles de kiwi.

 

Entreposer au frais quelques heures, pour que les saveurs se mélangent bien.

Cependant, veiller à ne pas préparer le macaron trop tôt, pour ne pas qu'il se détrempe, le kiwi étant très humide comme fruit.

 

Déguster bien frais.

 

La version individuelle pour mon homme :

 

macaron géant kiwi coco version individuelle

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

 


Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

mousse chocolat menthe revisitée 2

 

Il y a peu de temps, j'ai fêté mon anniversaire. Etant de garde de 24 heures ce jour là,  j'avais prévu quelques petites douceurs à emmener au boulot pour mes collègues (je vous rassure, j'en avais laissé pour Zhom à la maison). Depuis que j'ai découvert la cuisine moléculaire, j'avais une idée en tête : revisiter un dessert. Je voulais associer 2 saveurs que beaucoup aiment, la menthe et le chocolat. N'ayant pas trouvé de sirop de chocolat, je suis partie sur une mousse au chocolat et pour la surmonter, des perles de menthe glaciale.

 

Pour la mousse au chocolat, j'ai lancé un appel à mes ami(e)s pour avoir une bonne recette, car je n'en fais jamais, ne supportant que très peu le chocolat. Sorcilili m'a conseillé de la faire avec uniquement de la crème fouettée et de ne pas mettre d'oeufs. MelleBanane et MinnieStéphie m'ont conseillé de ne mettre que des oeufs et pas de crème ... Autant dire que j'étais bien avancée ... Puis Philou est arrivé et m'a proposé sa recette, alliant les deux. Je me suis lancée, et elle a eu un succès fou ! Elle est ferme juste comme il faut, gouteuse à souhaits et pas écoeurante.

 

Pour les perles de menthe, j'ai utilisé la même recette que pour mes perles de mangue-passion. L'alliance des deux textures est très agréable, bien qu'un peu surprenante au début, pour ceux qui ne connaissent pas les perles. Quant au gout, on obtient une mousse chocolat très fraiche grâce à la menthe.

 

Bon, avec tout ce bla-bla, vous avez compris, j'ai vraiment adoré mon petit dessert, et je ne suis pas la seule !

 

Il serait peut-être temps de passer à la recette, non ?

 

mousse chocolat menthe revisitée 3

 

Ingrédients (pour 20 verrines) :

 

Pour la mousse au chocolat :

250g de chocolat noir

100 ml de lait

25g de beurre demi-sel

le blanc d'un gros oeuf

50g de sucre semoule

125g de crème fraiche liquide entière (min. 30% de MG)

 

Pour les perles de menthe glaciale :

50 ml de sirop de menthe glaciale de bonne qualité

50 ml d'eau en bouteille à faible teneur en calcium (très important, surtout pas d'eau du robinet ici, la plus adaptée étant la Volvic)

1,2g d'alginate

5g de sel de calcium

1000 ml d'eau du robinet

le bain d'attente : 50 ml de sirop mangue-passion + 50 ml d'eau du robinet

 

 

 

Marche à suivre :

 

 

Préparer les perles de menthe glaciale :

 

Dans un petit bol, mettre le sirop de menthe glaciale, l'eau en bouteille et l'alginate.

A l'aide d'un mixeur plongeant, mixer jusqu'à dissolution complète de l'alginate, le mélange épaissit un peu.

Entreposer au frais au minimum 2 heures (jusqu'à 12 heures).

 

Dans un grand bol, dissoudre le sel de calcium dans les 1000 ml d'eau du robinet, à l'aide d'une cuillère à soupe par exemple.

 

Dans un autre bol, préparer le bain d'attente en mélangeant le sirop de menthe glaciale avec l'eau du robinet.

 

Sortir le petit bol de sirop du frigo et le laisser revenir à température ambiante.

Mélanger doucement avec une cuillère puis remplir une seringue ou un flacon compte-goutte.

 

Laisser tomber le sirop goutte à goutte dans le grand bol contenant le sel de calcium.

Il est nécessaire d'ajuster la hauteur de chute pour avoir des billes parfaitement sphériques (on prend vite le coup !).

Ne pas laisser les perles trop longtemps dans ce bol (pas plus de 2 à 4 minutes selon la taille des perles car sinon elles seront trop dures) : les récupérer à l'aide d'une cuillère à trou ou d'une petite écumette et les transvaser dans le bain d'attente.

 

Une fois toutes les billes faites, les laisser dans le bain d'attente et entreposer au frais 20 à 30 minutes.

Elles peuvent rester dans ces conditions pendant quelques jours sans problème.

 

 

Préparer la mousse au chocolat :

 

Mettre la crème fraiche liquide dans un saladier, et mettre le tout au congélateur, ainsi que les fouets du batteur.

 

Hacher le chocolat. Le mettre dans un bol avec le beurre.

Faire chauffer le lait puis le verser sur le chocolat et le beurre.

Attendre quelques instants puis remuer pour obtenir une ganache bien lisse.

Réserver.

 

Dans une casserole, mettre le sucre avec une càs d'eau.

Faire chauffer pour atteindre 121 degrès.

En même temps, battre le blanc en neige ferme.

Quand le sirop de sucre atteint 121 degrés, baisser la vitesse du batteur et verser le sirop sur le blanc en neige, en le faisant couler le long de la paroi du cul-de-poule et en continuant à battre sans arrêt.

Une fois tout le sirop de sucre incorporé, remettre le batteur au maximum pour faire refroidir la meringue.

Réserver.

 

Monter la crème fraiche liquide en chantilly.

Réserver.

 

Mettre une bonne cuillère de meringue italienne dans la ganache au chocolat et fouetter vivement pour assouplir le mélange.

Ajouter le reste de meringue italienne en mélangeant très délicatement à l'aide d'une maryse.

Ajouter enfin la crème montée en chantilly, toujours délicatement, avec la maryse.

Ne pas trop mélanger.

 

Verser dans les verrines et entreposer au frais au moins 1 heure.

 

 

Au moment de servir, récupérer les perles de menthe glaciale dans leur bain à l'aide d'une petite écumette et les déposer sur la mousse au chocolat.

 

Servir immédiatement pour que la mousse reste bien fraiche.


mousse chocolat menthe revisitée 1

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

boulettes de lapin à la thaï, sauce coco-cacahuètes 3

 

C'est lors du salon du blog culinaire 4 que nous avons gouté cette délicieuse recette de notre amie Clémence. Nous avions tellement aimé que nous nous étions promis d'en refaire. C'est chose faite !

 

J'ai du adapter un peu les ingrédients, car notre campagne profonde ne nous permet pas de tout trouver, pour la recette originale, c'est par ici.

 

boulettes de lapin à la thaï, sauce coco-cacahuètes 1

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

 

Pour les boulettes de lapin :

500g de chair de lapin

1 oeuf

1 bouquet de coriandre

80g de cacahuètes non salées

1 oignon

1 citron vert

1 citron jaune

3 càs de lait de coco en poudre

4 càs de chapelure

poivre

huile d'olive

 

Pour la sauce coco-cacahuètes :

75g de beurre de cacahuètes

200 ml de lait de coco

1 càs de coriandre

1 petite gousse d'ail

2cm de racine de gingembre frais

2 càs de vinaigre de citron

1 càs de sauce soja

1 càc de cassonade

1 pincée de piment d'espelette

 

 

 

Marche à suivre :

 

 

Préparer les boulettes de lapin :

 

Couper la viande en dés.

Récupérer le zeste du citron jaune et le zeste + le jus du citron vert.

Eplucher l'oignon.

 

Mixer ensemble la viande, l'oignon, la coriandre, l'oeuf, les zestes de citrons vert et jaune.

Ajouter le lait de coco en poudre, le jus de citron vert, la chapelure et bien mélanger.

 

Concasser les cacahuètes et les ajouter.

 

Bien mélanger le tout et mettre au frigo pour une heure si possible.

 

Former des boulettes de taille moyenne dans les paumes des mains.

 

Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une poèle à feu moyen.

Faire dorer les boulettes puis baisser le feu pour les laisser cuire 7 à 8 minutes.

 

 

Préparer la sauce coco-cacahuètes :

 

Eplucher l'ail et le gingembre.

 

Mixer le beurre de cacahuètes avec la coriandre, la cassonade, le piment, l'ail et le gingembre.

Verser dans un bol.

 

Ajouter le vinaigre, la sauce soja, puis le lait de coco petit à petit en mélangeant continuellement.

 

 

Servir les boulettes chaudes, avec des nouilles chinoises par exemple, et de la sauce.

 

boulettes de lapin à la thaï, sauce coco-cacahuètes 2

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

moelleux cidre camembert 1

 

Des petits moelleux pour l'apéro, trouvés chez mon amie Caro, et que nous avonc beaucoup aimés.

 

moelleux cidre camembert 3

 

Ingrédients (pour une quinzaine de moelleux) :

1/2 camembert

100g de gruyère rapé

3 oeufs

60g de farine

100 ml de cidre brut

150 ml de lait

30g de beurre

poivre

 

 

Marche à suivre :

 

Dans une casserole, faire chauffer le lait avec le beurre.

Ajouter le gruyère râpé et mélanger sur feu doux jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Oter du feu.

 

Ajouter le cidre dans la casserole et mélanger.

 

Battre les oeufs en omelette, ajouter la farine tamisée et fouetter vivement.

 

Ajouter le contenu de la casserole dans le mélange oeufs-farine et fouetter vivement.

Poivrer.

 

Préchauffer le four thermostat 210 degrés.

 

Couper le camembert en gros dés.

 

Remplir des empreintes en silicone au 2/3 puis enfoncer au centre de chaque un dé de camembert.

 

Enfourner pour 20 minutes.

 

Servir tiède ou froid, selon vos gouts.

 

moelleux cidre camembert 2

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 07:00

Bonjour à toutes et tous.

 

gateau poireaux saumon fumé 1

 

Un petit gateau salé très sympa, déniché une nouvelle fois sur le blog de mon amie Kinder. On a adoré !

 

gateau poireaux saumon fumé 3

 

Ingrédients :

200g de saumon fumé

150g de poireaux

50g de farine

50g de gruyère râpé

75g de lait

2 oeufs

25g de crème fraiche épaisse

poivre

 

 

Marche à suivre :

 

Laver et émincer les poireaux.

Les faire revenir quelques minutes dans une poèle anti-adhésive.

 

Couper le saumon fumé en lamelles.

 

Préchauffer le four thermostat 180 degrés.

 

Dans un saladier, mélanger les oeufs, la farine, le gruyère, le lait et la crème. Poivrer.

Ajouter le saumon et les poireaux et mélanger délicatement.

 

Verser dans un moule en silicone.

 

Enfourner pour 30 à 40 minutes, selon la taille du moule utilisé.

 

Servir bien chaud.

 

gateau poireaux saumon fumé 2

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 07:00

 

Bonjour à toutes et tous.

 

parmentier de boudin, salade de persil aux framboises 2

 

Une recette basique, mais avec une présentation sympa qui change tout !

 

parmentier de boudin, salade de persil aux framboises 1

 

Ingrédients (pour 3 personnes) :

3 boudins noirs

1 échalote

huile d'olive

450g de pommes de terre

20g de beurre

poivre

1 petit bouquet de persil

100g de framboises en grains (surgelées et décongelées)

 

 

Marche à suivre :

 

Faire cuire les pommes de terre à l'eau jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites.

Les égoutter, les éplucher puis les écraser à l'aide d'un presse purée en incorporant le beurre.

Réserver au chaud.

 

Retirer le boyau des boudins. Les couper en petits morceaux.

Eplucher l'échalote puis l'émincer finement.

Faire chauffer un filet d'huile dans une poèle puis y faire revenir l'échalote.

Ajouter le boudin et laisser cuire une dizaine de minutes à feu doux, en mélangeant régulièrement.

Réserver au chaud.

 

Rincer le persil et l'effeuiller.

Le mélanger aux grains de framboises.

 

Poser un cercle de dressage dans une assiette et déposer dans le fond une couche de boudin. Tasser légèrement.

Poser par dessus la purée et tasser à nouveau.

Terminer par la salade persil-framboises.

 

Oter le cercle de dressage puis servir immédiatement.

 

parmentier de boudin, salade de persil aux framboises 3

Source (modifiée) : magazine "Cuisine By Lignac" numéro 29

 

Bonne lecture et bonne dégustation,

Mylie.

Repost 0
Published by Mylie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-naissances-culinaires-de-mylie.over-blog.com
  • Le blog de les-naissances-culinaires-de-mylie.over-blog.com
  • : cuisine facile et rapide pour tous les jours, avec un peu d'originalité et d'inventivité !
  • Contact

SBC 6ème édition

SBC2013 120x120v2

Recherche